LA ROQUE-GAGEAC (24) : cimetière

Visité en avril 2007
mercredi 31 décembre 2008
par  Philippe Landru

L’étonnant site de La Roque-Gageac, connue de tous les touristes venus dans le Périgord, offre un magnifique écrin au petit cimetière de la commune.

C’est ici que repose l’une des personnes les plus influentes du XXe siècle, même si son nom est finalement peu connu : Georges BÉRARD-QUÉLIN (1917-1990). Journaliste, Georges Bérard-Quélin débuta en 1935, au quotidien Lyon Républicain avant de créer, la même année, Ici Lyon. Membre du Parti radical à partir de 1936, il entra, en 1937, à la République du Sud-Est et lança une agence de presse pour les quotidiens régionaux, La correspondance de la Presse.

En 1942, il entra dans la Résistance (mouvement Espoir). La guerre terminée, il créa à Paris le club Le Siècle et sa maison d’édition, la Société Générale de Presse (SGP), qui édita des bulletins d’informations très utiles aux journalistes et aux dirigeants. Cette Société générale de presse publie toujours Le Bulletin Quotidien, appelé dans la presse le « BQ » (La Correspondance économique, La Correspondance de la Presse, La Correspondance de la Publicité).

Dans ce même cimetière, sous un caveau aux identités quasiment illisibles, repose Gabriel (de) TARDE (1843-1904). Juriste, sociologue et philosophe français, il fut l’un des premiers penseurs de la criminologie moderne. Adversaire de la théorie de Cesare Lombroso sur l’origine biologique du crime, mais surtout le concurrent d’Émile Durkheim lors des premiers débats qui donnèrent naissance à la sociologie moderne française, il s’est fait connaître notamment par son ouvrage intitulé Les Lois de l’imitation (1890), qui rend compte des comportements sociaux par des tendances psychologiques individuelles. S’il fut un des grands acteurs des débats intellectuels de la seconde moitié du xixe siècle, ses travaux sont restés dans l’ombre de ceux de l’école durkheimienne. Son œuvre est aujourd’hui redécouverte. Avec lui repose son fils, Alfred (de) TARDE (1880-1925), qui fut écrivain, économiste et journaliste.


Merci à Marie Beleyme pour les photos Tarde.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?