PEREIRE Emile (1800-1875) et Isaac (1806-1880)

Montmartre - 3ème division
mercredi 6 février 2008
par  Philippe Landru

JPEG - 5.8 ko Ces deux frères, banquiers et entrepreneurs, furent à l’origine d’une œuvre diverse mais considérable. Ils créèrent un grand nombre de compagnies (Crédit mobilier, Compagnie générale maritime, Compagnie des omnibus, de l’éclairage public...), de sociétés, de lotissements... Leurs noms restent attachés à trois projets d’ampleur : en premier lieu, la construction, de 1832 à 1835, de l’une des premières lignes de chemins de fer français reliant Paris à Saint-Germain-en-Laye. Avec l’essor de la gare Saint-Lazare, JPEG - 5.1 ko le terrain de Monceau qui leur appartenait fut loti : de grands boulevards, dont le Boulevard Pereire, furent tracés, donnant lieu à un nouveau quartier de Paris attirant la bourgeoisie (il est à noter que ce boulevard prit leur nom de leur vivant : l’actuelle station de métro Pereire qui s’y trouve perpétue également leur mémoire). Ils furent également les véritables promoteurs du département des Landes, y faisant planter des pins. Découvrant que le climat était particulièrement favorable au rétablissement des tuberculeux, ils furent à l’origine du développement de la ville d’Arcachon. Ils se lancèrent également dans la politique : de 1863 à 1868, Emile fut député de Gironde tandis qu’Isaac était député des Pyrénées-Orientales, puis de l’Aude. A Paris, leur hôtel particulier est devenu l’actuelle ambassade d’Angleterre.

Dans leur tombe repose également les restes rapportés de leur grand-père, Jacob Rodriguez-Pereira (1715-1780), juif d’ascendance portugaise originaire de Bordeaux qui s’installa à Paris, devint le premier instituteur pour sourds et muets et fut également interprète du roi, ainsi qu’Eugène Pereire (1831-1908), fils d’Isaac, qui fut également député du Tarn de 1863 à 1869.

JPEG - 36.4 ko


Retour au cimetière Montmartre


Commentaires