MAILLANE (13) : cimetière

visité en avril 1998
mardi 5 février 2008
par  Philippe Landru

Le cimetière de Maillane, près d’Avignon, abrite le tombeau du poète Frédéric MISTRAL (1830-1914). C’est logique : Mistral naquit, mourut, et passa l’essentiel de sa vie dans cette commune.

Désireux dès son plus jeune âge de provoquer une résurrection de la Provence par la restauration de la langue maternelle et historique de son « pays », il fonda en 1854, avec Joseph Roumanille, l’école littéraire du Félibrige. En 1859, Mistral il publia Mireille, son oeuvre majeure, considérée par certains critiques d’alors comme un chef-d’oeuvre à l’égal des grandes tragédies gréco-romaines, et dont Gounod fit un opéra quelques années plus tard. Il reçut le Prix Nobel en 1904.

BMP - 748.9 ko
Acte de décès de Frédéric Mistral - Maillane

Il repose sous un mausolée qu’il fit édifier sur le modèle du « tombeau de la reine Jeanne », en réalité un pavillon d’agrément du XVe siècle situé aux Baux de Provence. L’emblème des félibres, l’étoile à sept branches, est portée au fronton du monument.


Commentaires

Logo de Remi VENTURE
MAILLANE (13) : cimetière
vendredi 1er avril 2011 à 14h21 - par  Remi VENTURE

Comme cela est indiqué plus haut, le tombeau de Mistral est la copie d’un petit monument Renaissance se trouvant aux Baux-de-provence, et surnomme « le Pavillon de la Reine Jeanne »

S’il n’y a pas le nom de Mistral dessus, c’est selon sa propre volonté !... Dans le poème qu’il fit sur ce sujet, intitulé « Moun Toumbèu » - Mon tombeau -, dernier publié dans son ultime recueil « Lis Oulivado », il a écrit à ce sujet en langue provençale :
« E quand li gènt demandaran/A Jan di Figo o jan di Gueto :/ »Qu’es aquéu domo ?« respoundran :/Aco’s la toumbo dou pouèto ». (Et quand les gens demanderont- à Jean des Figues, à Jean Guêtré - « Qu’est-ce que ce dôme ? » ils répondront - Ca c’est la tombe du Poète« (... ) »Enfin, à bout d’esplicaioun,/Diran : « Es lou toumbèu d’un mage,/Car d’uno estello à sèt raioun/Lou mounumen porto l’image. (Enfin à bout d’explication, - on dira : »C’est le Tobeau d’un mage, car d’une étoile à sept rayons - le momnument porte l’image".

Logo de Robin
MAILLANE (13) : cimetière
lundi 21 février 2011 à 11h50 - par  Robin

Lorsque le nom du défunt ne figure pas sur son monument funéraire, comment être sûr qu’il s’agit bien de lui ?
Question peut-être un peu naïve, mais que je me suis posée à plusieurs occassions.
Mistral, en particulier, ne mérite-t-il pas autre chose qu’un parfait anonymat ?

Logo de salama
vendredi 8 août 2014 à 10h09 - par  salama

La réponse vient bien tard ........:Quand il s« agit d »un personnage remarquable il n"est nul besoin de nom .La renommée mènera chacun au bon endroit

pourquoi douter de sa présence ?

Et ce tombeau est bien loin d’être celui d"un parfait anonyme........il est connu du monde littéraire et

cela bien au-delà de nos frontières

Logo de Magali
jeudi 17 mars 2011 à 22h23 - par  Magali

Nul n’ignore que Frédéric Mistral est bien enterré dans ce mausolée ;tous les symboles qui l’ornent se rapportent à sa vie et à son oeuvre et ce tombeau est loin d’être anonyme..j’aurai d’alleurs pour ma part aimé un peu plus de simplicité !
Pour être sur qu’il est bien dans ce tombeau il suffit d’aller demander de consulter à la mairie de Maillane le registre des décès et des concessions...

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?